Indiepoprock.net Webzine d'actualité spécialisé sur le rock indé, avec des actualités quotidiennes, des chroniques de disques, de concerts, festivals, mais aussi des concours, des interviews, et une rubrique artistes autoproduits.

Jean Leloup rock indie Né à Québec en 61, Jean Leclerc, alias Jean Leloup, est banni en 64 par ses camarades de garderie pour affront à la culture canadienne-française, et est condamné à vivre en exil en Afrique. De retour au Canada, pris de dépression dans le gris nordique, il découvre l'Art. En 78, il décide de devenir peintre, puis écrivain. C'est après avoir vu une photo de Jim Morrison qu'il se décide pour la chanson. Jean « Leloup » est né, chanteur rebelle du Québec, portant haut de forme et bottes pointues, costards classe seventies. De 1986 à 2003, Leloup est consacré ! Adulé ! Aimé, détesté ! Écouté ! Cité ! Après treize ans de succès, les médias sont informés que le personnage Leloup mourra symboliquement à la fin de sa tournée en brûlant sa guitare préférée et en l'envoyant disparaître le long de la rivière Yamaska, sur un radeau de fortune. Leloup est mort. Le 6 octobre 2005, grave insulte à la littérature, Leclerc publie le roman Noir destin que le mien. Les doigts du Dead tremblent. Quelque temps plus tard, Mexico, l'album parfait du Dead, est enfin achevé. Leloup est mort. Vive le Dead. Jean Leclerc fait ressusciter son alter ego Jean Leloup en 2008 le temps d'un concert à Québec et nous revient en force ce printemps avec l'album « Mille excuses Milady » en avril 2009.

Babylone promotion Promotion musicale indépendante sur internet depuis 2008. Pour toute sortie de disques, nous vous obtenons chroniques, compte rendus de concerts, interviews, news, concours.

Berceuse electrique Beaucoup de musique, pas trop de blabla pour partager entre amis les chansons qui retournent la tete, tordent les tripes, ou font se tremousser le cul.